Nouveaux tarifs CFE : les gagnants, les perdants.

La loi sur la réforme de la CFE a été promulguée le 24 décembre 2018. Elle prévoit de nombreuses modifications ; certaines un peu techniques visent à moderniser le fonctionnement de la caisse mais les principales concernent un changement total du système de cotisation.

Précédemment, la cotisation CFE dépendait des critères suivants :
- Le statut professionnel : salarié, non salarié, sans activité, retraité, étudiant ;
- La tranche d’âge : moins de 30 ans, 30-35 ans, 35 ans et plus ;
- Le revenu brut : moins de 26488 €, entre 26488 € et 39732 €, plus de 39732 €.

La cotisation était par contre identique, que l’on assure 1 ou 6 personnes.

A partir du 1er février, les critères de statuts professionnels et de revenus disparaissent. Seuls seront pris en compte :
- La tranche d’âge ;
- Le nombre de personnes à assurer.

Pour la couverture mondiale, dénommée maintenant MondExpat, la grille de tarification est la suivante (cotisations trimestrielles) :
- < 30 ans : solo = 90 € ; famille = 270 € ;
- 30-34 ans : solo = 213 € ; famille = 435 € ;
- 35-39 ans : solo = 228 € ; famille = 528 € ;
- 40-44 ans : solo = 297 € ; famille = 612 € ;
- 45-49 ans : solo = 330 € ; famille = 708 € ;
- 50-54 ans : solo = 396 € ; famille = 774 € ;
- 55-59 ans : solo = 462 € ; famille = 894 € ;
- 60 ans et + : solo = 600 € ; famille = 1071 €.

Pour les retraités, le tarif solo est de 357 € et le tarif famille de 648 €.

Les gagnants devraient donc être principalement :
- Les personnes seules ;
- Les non salariés ;
- Les personnes résidant dans des pays à niveau de vie élevé ;
- Les couples où les deux travaillent et qui devaient précédemment payer deux cotisations.

Notons que beaucoup de retraités devraient voir leurs cotisations augmenter. 

Une bonne nouvelle notable pour tous ceux qui sont déjà à l’étranger et qui n’adhèrent pas encore à la CFE, les droits d’adhésion précédemment dus, sont maintenant supprimés. Seuls les délais de carence pour adhésion plus de 3 mois après le départ subsistent. Ils sont toujours de 3 mois pour les moins de 45 ans et de 6 mois si vous avez 45 ans ou plus.

Pour toute simulation ou question complémentaire, n’hésitez pas à contacter votre conseiller santé expatrié.

Economisez sur votre assurance expatrié
Economisez sur votre assurance expatrié
300 formules comparées en 2 minutes seulement.
Je compare
  • Partager :
  • Réagir :

Découvrez également

Emeutes en Calédonie : le point sur les évacuations sanitaires et les soins sur Nouméa.

La situation actuelle en Nouvelle Calédonie nous invite à faire un point précis sur les conditions d’évacuations sanitaires et de soins pour nos assurés du Vanuatu.

Quelle différence entre assistance évacuation et rapatriement médical ?

Nous vous expliquons pourquoi ces deux notions sont importantes pour les expatriés, ce qui fait leur différence et comment faire le bon choix.

Nouvelles augmentations tarifaires de la CFE

La CFE annonce de nouvelles revalorisations de tarifs pour le 1er Avril 2024. Quelles sont ces augmentations et pour quelles raisons sont-elles faites ? Nous vous expliquons les nouveautés à venir et comment s'y préparer. 

Mexique et Thaïlande : 2 pays qui attirent les expats français et où le prix de la santé flambe.

Les tarifs des assurances santé expatrié ont connu une hausse significative au Mexique et en Thaïlande ces dernières années, suscitant la surprise des expatriés. Toutes nos explications.

Qui est Owello ? Pourquoi ça ne fonctionne pas ?

Créé pour améliorer la gestion des assurés expatriés Malakoff-Humanis et Swisslife, les promesses ne sont pas au rendez-vous et les retards s’accumulent auprès d'Owello.

Vos réactions

Poster un commentaire
Avis vérifiés 4.9/5